2ème AGORA RBDSanté – 14 mai 2014 : invitation

AgoraRBDSante_affiche_Page_1Le RBDSanté vous invite à sa deuxième Agora
« Des outils pédagogiques : pour quoi faire ? »

Le mercredi 14 mai 2014, de 10h à 16h30, à la
Maison de Quartier Malibran, 10 rue de la Digue
(A deux pas de la place Flagey)

Programme complet ici.

Inscription obligatoire (PAF : 10€, lunch inclus), avant le 9 mai 2014
auprès de : Claudine CUEPPENS
Tél. 02 / 502 68 00 – Formulaire en ligne 
Email : ccueppens@planningfamilial.net
Inscription à payer sur le compte du CEDIF : BE97 0010 7304 8049 avec vos coordonnées complètes

 

Filippetti veut faire de 2014 l’année des bibliothèques

Place du numérique, horaires d’ouverture… En déplacement au Salon du livre, à Paris, la ministre de la Culture a évoqué plusieurs chantiers concernant les bibliothèques.

La ministre de la Culture, Aurélie Filippetti arrive à l'Elysée, le 17 décembre 2013 à Paris.

La ministre de la Culture, Aurélie Filippetti arrive à l’Elysée, le 17 décembre 2013 à Paris. (Photo Alain Jocard. AFP)

La ministre de la Culture, Aurélie Filippetti, a annoncé lundi des initiatives pour encourager la lecture, en recul depuis trois ans, et renforcer le rôle des bibliothèques, au cœur de la polémique sur la littérature jeunesse et sur les horaires d’ouverture.

«Il est essentiel de continuer à promouvoir la lecture, notamment vis-à-vis de la jeunesse», a souligné la ministre lors d’une intervention devant les professionnels au Salon du livre de Paris. «2014 sera l’année des bibliothèques».Pour répondre au récent débat sur le caractère subversif de la littérature jeunesse, notamment autour de l’album Tous à poil ! et des pressions exercées contre des bibliothécaires, Aurélie Filippetti propose d’organiser à l’automne, avec les élus et les parlementaires, «une journée de réflexion sur la place des bibliothèques comme lieux de pluralisme, de tolérance et d’accès à tous les savoirs», et de lancer au printemps 2015 une fête de la lecture et de la littérature jeunesse, dont les bibliothèques seraient les partenaires privilégiés.

Vincent Monadé, président du Centre national du livre (CNL), animera la réflexion avec les éditeurs jeunesse, bibliothécaires, auteurs, libraires.

Concernant une extension des horaires d’ouverture des bibliothèques, la ministre proposera aux élus de modifier le fonctionnement de la Dotation globale de décentralisation (DGD) pour intégrer la prise en charge partielle, et limitée dans le temps, des surcoûts, et d’ouvrir avec les ministères concernés et les collectivités le chantier des places de lecture à Paris et en petite couronne, où la demande est très forte.

Côté numérique, «le bilan global reste mitigé», a-t-elle reconnu. 86% des bibliothèques publiques sont informatisées et 73% offrent un accès internet, mais seulement 42% disposent d’un catalogue en ligne. 23% des bibliothèques municipales de villes de plus de 10 000 habitants et départementales offraient en 2013 des ressources numériques. Même dans les médiathèques les plus en pointe, les lecteurs utilisent relativement peu ces ressources.

Pour les investissements, les outils sont en place : DGD-Bibliothèques et programme de bibliothèques numériques de référence dans 15 grandes villes. Des discussions se sont ouvertes entre auteurs, éditeurs, libraires et bibliothécaires autour des conditions de diffusion des ebooks en bibliothèque. La ministre préconise de dynamiser le réseau Carel, qui négocie les droits numériques pour le réseau de lecture publique, afin de lui donner une meilleure force de négociation.

Par ailleurs, l’enveloppe d’un million d’euros du CNL pour la constitution des fonds de bibliothèques va être réorientée en faveur d’acquisition d’ouvrages adaptés pour les personnes handicapées et les acquisitions des bibliothèques pénitentiaires. La ville de Lyon accueillera en août le Congrès international des bibliothécaires.

AFP

Source : Libération

Colloque sur l’alimentation, à Bruxelles, le jeudi 24 avril 2014

Colloque-Alimentation-24-04-14-img « Vers une politique concertée de l’alimentation en Belgique : Quels enjeux, quelles priorités ? »

Différents intervenants du secteur, du début à la fin de la chaîne alimentaire, auront l’ocassion de se rencontrer, débattre,… et agir, autour de trois tables rondes sur les actions à mettre en oeuvre dans le cadre d’une politique concertée.

 

Au programme, une table ronde concernant la promotion de la santé.

12h00 : Table ronde
Campagnes promotion de la santé sur l’alimentation : et si on parlait d’autre chose que de nutrition ?
Avec :
- Carlo de Pascale, Mmmmh!, chroniqueur culinaire à la RTBF
- Michel Demarteau, Observatoire de la Santé du Hainaut
- Bernadette Taeymans, Question Santé asbl
- Denis Mannaerts, Cultures&Santé (membre de RBD Santé)

Les 2 autres tables rondes :
- Malbouffe et produits transformés : éducation, information, règlementation, taxation, autorégulation ?
- Pour une alimentation de qualité, une politique agricole durable : comment accélérer la transition ?

Programme complet sur le site PIPSa

Date : Le 24 avril 2014, de 9h à 17h
Lieu : Maison des Associations Internationales – Rue Washington, 40 -  1050 Bruxelles

Inscription :
Entrée gratuite, inscription obligatoire (capacité limitée à 250 places)
Formulaire d’inscription
Info : Tél 02 515 1846 – thermometre@solidaris.be

Colloque organisé par Solidaris-Mutualité Socialiste, faisant suite à l’enquête Thermomètre Solidaris/RTBF/Le Soir sur l’alimentation (décembre 2013).